Double Rencontre ou Presque…

Double rencontre du 21 Octobre 2017

  • Toulouse HAWKS / ALFA Lyons
  • AVIATORS (Blagnac) / Coyotes de Cergy-Pontoise

5h du mat’

La journée commence par l’annulation du match entre les Aviators et Cergy à cause d’un soucis de train, ou plus précisément un soucis de billets de train, restés au chaud dans le sac d’un joueur qui dormait encore à l’heure du départ du train.

Le match entre Toulouse et Lyon a donc été décalé à 14h30.

10h

En ouvrant leurs volets, les toulousains ont vite compris que seuls les crampons vissés allaient être utiles pour ce premier match de la saison.

L’attente était forte chez les Toulousains, qui avaient hâte de tester leur travail et les efforts du début de saison face au champion de France en titre : les ALFA Lyons

L’avant-match

La motivation s’est ressentie lors de l’arrivée des joueurs au stade, les visages étaient fermés, les sourires crispés, et les toilettes bouchées. Malgré ça, la joie de se retrouver entre copains pour jouer un match de footy était là et les joueurs étaient pressés d’en découdre.

L’arbitre, lui, était plus détendu. Venant tout droit d’une soirée à La Rochelle, il se contentait de dormir dans sa voiture afin d’être plus lucide pendant le match (et pour ne pas vomir aussi).

C’est dans cette ambiance chatoyante que les lyonnais ont été accueillis au Stade Sordelo, avec le sourire et un sac d’orange, avant de rejoindre leur vestiaire. A côté de ce dernier, les Toulousains étaient déjà en tenue, prêts pour l’échauffement.

Après avoir constaté que la pluie persévérait et que la pluie ça mouille, le capitaine Alexis a recadré ses joueurs et a entamé un échauffement classique : passes à la mains, passes au pied, kicks en courses, kicks au goals etc…

A 5 minutes du début du match l’arbitre finissait son dernier rêve avant de se changer, boire un peu d’eau, prendre un doliprane et remplir les papiers officiels.

Le match

1er quart temps : 29/10

2eme quart temps : 57/26

3eme quart temps : 89/40

4eme quart temps : 116/50

Les 2 équipes ont du mal à rentrer dans le match et à mettre de l’intensité. Le combat se concentre au milieu du terrain, mais les Toulousains arrivent à mieux envoyer les ballons en vers les attaquants. Le jeu n’est pas beau, et Toulouse mène à la fin du premier quart-temps : 29/10

Le second quart-temps donne plus l’impression d’assister à un match de football australien. Le discour des capitaines à la pause semble faire leur effet. Les passes sont plus propres, le jeu est moins aléatoire, et donc plus serré. Les 2 équipes s’appliquent à bien défendre, mais le ruck Toulousain prend l’avantage sur le ruck lyonnais, ce qui permet à Toulouse d’avoir plus d’occasions et creusé légèrement son avance : 57 à 26 pour Toulouse à la mi-temps.

La pluie décide de nous laisser tranquille à la mi-temps, le niveau de jeu continue à s’améliorer. La défense toulousaine impressionne, présente dans tous les duels, ce quart-temps s’annonce compliqué pour l’attaque lyonnaise. Les milieux leurs font confiance, ils sont plus offensifs et distillent plusieurs caviars à leur attaquants, qui les concrétisent. Les lyonnais ne savent plus comment jouer et Toulouse s’envole. 89/40 à la fin du 3ème quart-temps.

Pour le quatrième quart-temps, le moral de Lyon n’est pas au mieux mais ils continuent de vendre chèrement leur peau. C’est sans compter sur Toulouse qui continue à dominer les rucks et à bien défendre. On sent que les 2 équipes ont travaillé en ce début de saison et veulent le montrer. Il y a peu d’occasions dans ce dernier quart-temps, mais Toulouse est plus précis. Victoire toulousaine : 116 à 50

Les 2 équipes se saluent et se donnent rendez-vous au Black Lyon pour la 3ème mi-temps. Cette dernière sera bien plus longue que les 2 premières puisqu’elle finira à 6h.

On remerciera pour cette journée :

  • la buvette qui a permis d’abriter plusieurs spectateurs,
  • le Black Lyon, qui nous a privatisé une salle,
  • les billets de train des Coyotes de Cergy,
  • les Bayonnais qui sont venus pour jouer avec les Aviators,
  • Chris, l’arbitre qui aime l’alcool.

Composition de Toulouse :

Back : Julien GIL, Anthony BERNAD, Matthieu LEGOFF, Pierrick FRANCESCHI, Cyrille GANDOLFO

Midfielder : Alexis DUPLOYEZ (cap), Ludovic BARRAT, Gregoire PATACQ, Emilien MARTINEZ, Stephane WEZEL, Mathieu NIRASCOUForward : Simon MONDIN, Jérémy SARDIN, Alexandre PAILLES, Marc-Antoine SAPIJANSKAS

La Coupe du Sud : C’est comment Bayonne quand ya pas les fêtes ?

Garçons ! Une fois de plus nous revoilà à flots. A bord de notre bon vieux drakkar.

C’est par une belle fin d’après-midi, ce vendredi mettre la date, qu’une bande de fiers camarades s’en va en Terre Bayonnaise pour aller disputer la Coupe du sud. Une fois n’est pas coutume, c’est en compagnie de nos amis des Aviators que nous ferons ce voyage et que nous participerons cette belle compétition annuelle. La fin de saison ayant été difficile pour nos Hawks avec la défaite en demi-finale, les fracture du mental, comme on dit, se font ressentir à l’entrainement ainsi qu’à l’appel de la compétition. On a donc dû demander des renforts !!!

Le trajet se fait sous les meilleurs hospices, les vannes coulent à flots, le pâté et le saucisson aussi et un invité surpris fait son retour : un invité que l’on n’avait pas vu depuis des mois voire des années « le retour du jeu Pokémon GO ». L’arrivée en terre bayonnaise se fait presque sans encombre grâce à notre chauffeur Jyben (Benjamin) et notre ami Ludo qui avait préparé notre petit nid douillet pour le week-end.

Samedi, c’est jour de compétition :

Levé et petit-déjeuner copieux, l’ambiance est bonne, les douches sont rapides, tout le monde est prêt à temps… (enfin presque…)

Arrivée au stade : Les Bayonnais sont sur le qui-vive ! Tout est presque prêt et installé : c’est déjà le moment de s’habiller et de se préparer … pas de répit !!

9h00 – Premier match Toulouse-Bordeaux :

Début du premier match contre l’équipe de Bordeaux en grande forme. De notre côté les yeux piquent encore, le mental est là mais pas encore au top niveau. Les bordelais déroulent leur jeu habituel et la nouvelle entente Toulousaine peine à trouver ses marques. Malgré de belles actions les Hawks s’inclinent. Score final

9h45 – Second match Toulouse-Bayonne :

On l’attendait depuis tellement longtemps cette équipe de Bayonne ! Elle qui devait se monter depuis le début de l’année ! Ils nous avaient régalés en jouant avec les Aviators lors de cette saison 20172018. Ils s’étaient faits notamment remarquer lors de la finale et nous avaient donné une correction à nous, les vieux de la vielle. Une belle équipe qui se connait bien, qui a déjà bien pris ses marques. Un très beau jeu. Score final :

Petite pause bien méritée après une matinée rythmée par deux défaites les AviatAWKS se remettent en conditions alors que le crachin basque se transforme en ciel bleu avec un soleil qui commence à chauffer. Bordel, on est dans le sud ou bien ??!!

11h30 – Troisième Match Bordeaux-Toulouse :

Le mental est décidément parti avec les nuages, les Hawks subissent l’attaque des bordelais, mais résistent tout de même en ne laissant pas le score s’échapper. Malheureusement, c’est une troisième défaite.

Pause repas :

Il était temps !! Les estomacs de nos joueurs sont aussi vides que leur taux de réussite et les grillades de Mr et Mme MAYLLIE donnent envie à tout le monde. Et, qui dit repas dit sieste !! Aussi, c’est avec grande peine qu’il faut réveiller les joueurs pour aller s’échauffer.

14h00 – Quatrième et dernier match Bayonne-Toulouse :

Alors que les bookmakers ne nous donnent pas vraiment favoris de la compétition (merde mais pourquoi ???!), les statisticiens du groupe arrivent à prouver qu’une victoire face aux toréadors pourrait nous permettre d’accéder à la finale (ah oué ??!). Mais ne vous inquiétez pas, la nonchalance et notre flegme légendaire nous permettra d’arriver exactement à la place que nous avions prévue. Score final :

15h00 – Match Mixte :

Alors là, c’est le réveil des troupes. A croire qu’injecter une touche féminine à une bande de Toulousains est exactement ce qu’il leur faut pour retrouver un bon jeu. Qui l’eut cru ? Des passes fluides, des kicks précis, des relances behind du feu de dieu dignes des meilleurs joueurs d’AFL (et je ne dis pas ça par ce que c’est l’auteur de ces lignes qui les a fait). Bref un joli match face à des filles aussi poussives et passionnées que les homologues masculins. Ça donne envie de recréer une équipe féminine à Toulouse tout ça !

16h00 – Finale :

C’est en tant que spectateur que nous regarderons ce match. Et quel dilemme ! Comment choisir entre nos amis bayonnais et ces redoutables guerriers de bordeaux (chez lesquels notre comparse Jyben s’est incrusté). Ce très beau match avec des hommes légèrement fatigués par cette journée, nous offre un beau jeu. Les Hawks entre arbitrage, coups de soleil et bières ont pu voir ce qu’il leur avait manqué pour arriver à ce stade de la compétition.

Ce match déclare les Toréadors (nos amis bayonnais !) comme grands vainqueurs de la Coupe du sud. Un titre qu’ils méritent tant pour leur jeu que pour leur organisation sans faille.

18h00 et plus – Soirée :

Si les joueurs n’ont pas su montrer de quoi ils sont capables sur le terrain, c’est pendant cette soirée qu’ils vont mettre tout en œuvre pour montrer la vie à la toulousaine. Et ce ne sont pas les tarifs des bars bayonnais qui vont nous faire obstacle.

Et c’est ainsi que se termine notre épopée bayonnaise. Après un repas le dimanche midi le retour se fera tout en douceur dans un minibus très calme… très très calme…

On remerciera :

– le minibus, très agréable !

– notre Ludo pour sa sous location et pour s’être occupé de notre Air-BnB

– Nicole, pour ce magnifique appartement

– Jyben, pour ses manœuvres dans un Bayonne en plein travaux

– tous les Toréadors et particulièrement Sylvain et Rémi pour cette journée parfaite

– les Bordelais, c’est toujours sympa de se retrouver sur un terrain !

– les bordelaises, merci, faudra nous dire comment on peut rentrer dans les ligues féminines

– les arbitres : 8 Match sous 35° degrés, c’est un exploit pour des sportifs de votre niveau.

– tous les joueurs présents pour ce déplacement ; on se régale tellement ensemble.

– vous, pour nous être toujours fidèle.

C’est ainsi que prend fin la saison 2017/2018 des Hawks. Merci à tous d’avoir pris le temps de nous lire. On se revoit très vite pour de nouvelles aventures. Et comme le disait Dua Lipa on vous fait un gros bisou !

Quand le Footy fait sa Pub

Aujourd’hui et une grande journée, une des plus importants depuis le début de l’année car aujourd’hui nous sommes invités au Stade Toulousain pour présenter notre sport lors du match contre des Waps.

Pour certains le réveil fut difficile pour cause de lendemain de soirée de Noël. Mais ce n’est pas grave des occasions comme ca pour se faire connaître et surtout recruter les futurs meilleur joueur de France ça n’arrive pas tous les jours. Et c’est à 11h que se donne rendez-vous le gros du staff (le président, le vice-président, le coach et le doyen) pour préparer notre stand. Contrairement à ce que l’on pourrait croire nous sommes bien les premiers à commencer à nous installer.

Vite rejoint par les autres associations du club omnisport. Nous faisons la rencontre de notre voisine du jour, la présidente du club de rugby subaquatique. Après s’être fixé un rendez-vous pour essayer de noyer certains de nous joueurs il est déjà l’heure pour les premiers spectateurs de franchir les portes.


Bien situé à côté de la boutique nous faisons un peu d’animation surtout avec nos nouveaux maillots. Juste devant nous ce monte un match de rugby sur fauteuil autre association nous vous conseillons d’aller voir. Les rencontres se font de plus en plus nombreuses avec soit de simples curieux qui découvre notre sport ou alors des connaisseurs qui ignorer qu’il était possible de jouer au foot australien en France. Il est déjà 16h le match va commencer il faut plier boutique pour aller regarder et encourager non rugbyman préféré. La journée se termine sous une pluie battante. C’est là qu’on voit que les professionnels sont plus aguerris que nous. Tout se termine bien puisque le stade sort victorieux.

Voilà pour ce qui est de l’année 2018. Nous vous souhaitons de très belles vacances de très belles fêtes de fin d’année et on se revoit très vite.
Foie gras, dinde, et bûche on vous aime

We wish you a Merry Christmas

Nous sommes le 14 décembre 2018 et quoi de mieux à faire que de se retrouver ensemble pour fêter Noël. Ce Noël est un peu particulier c’est le premier Noël en tant que Stade Toulousain football australien mais aussi c’est le 10eme Noël depuis la création de notre association.

Du coup pas de limite sur le budget : réservation d’une salle, buffet organisé par un traiteur, petit retour en photo sur les meilleures années et les meilleures équipes de notre association, remise des maillots à notre plus ancien sponsor et ami Actea immobilier et surtout la distribution des cadeaux du Secret Santa.

Parmi les différents cadeaux on notera : des boules anti stress, un gratte-dos, mais surtout des carottes et un jeu de golf pour toilettes. Ce fut une bien belle soirée qui laissait entrevoir ce qui arrivera bientôt pour la grande journée anniversaire.
Mais chut c’est un secret…